Change Location × Worldwide

    Recent Locations

      Bonga Tour Dates and Concert Tickets


      • Bonga Photo #1
      1 of 1
      Folk / Latin / World
      Figure de proue de la musique angolaise, Bonga tutoie les �toiles et a donn� tout son sens � la notion, aussi plurielle soit-elle, d’africanit�. De Luanda � Rotterdam, de Paris � Lisbonne et partout ailleurs, Bonga appartient � une caste de chanteurs africains ayant sublim� leurs racines. Imm�dia... read more
      More About Bonga

      Recommendations Similar to Bonga

      Receive alerts & never miss a show | Manage Favorites

      MORE INFO ABOUT Bonga

      Bio

      Figure de proue de la musique angolaise, Bonga tutoie les �toiles et a donn� tout son sens � la notion, aussi plurielle soit-elle, d’africanit�. De Luanda � Rotterdam, de Paris � Lisbonne et partout ailleurs, Bonga appartient � une caste de chanteurs africains ayant sublim� leurs racines. Imm�diatement identifiable, gr�ce � une voix r�peuse et puissante, il saisit l’auditeur d’un bout � l’autre d’un album. En dix-huit morceaux, ce � Best of � raconte un parcours fascinant � travers plusieurs �poques et plusieurs continents, l’oc�an Atlantique en fil d’Ariane.
      ....
      N� Jos� Adelino Barcelo de Carvalho en 1943, � Kipri, il change son nom en Bonga Kuenda � l’adolescence, reflet d’une prise de conscience aigue � l’�gard de la colonisation portugaise. Il apprend la musique aupr�s de son p�re, p�cheur et accord�oniste. Il comprend tr�s vite la port�e qu’elle peut avoir, reli�e aux aspirations politiques de sa g�n�ration et � une veine m�lancolique in�puisable.
      ....
      Ses principes sont rest�s immuables, comme il s’en est toujours expliqu� : � Toute la culture angolaise �tait sous domination portugaise, les langues traditionnelles �taient bannies, les musiques africaines �galement. Sans armes pour se battre, on r�sistait au niveau culturel, en cr�ant notamment des formations de musiques folkloriques comme Kissueia, mon premier groupe avec lequel j’interpr�tais des chansons qui renouaient avec les formes africaines ancestrales, tout en �voquant clairement dans leurs textes le contexte troubl� de l’�poque, la mis�re, la violence coloniale, la r�volte latente �.
      ....
      Ses talents d’athl�te lui valent d’aller au Portugal au milieu des ann�es 1960, o� il devient ironiquement champion national du 400m sous son nom de naissance, alors qu’il s’engage en parall�le dans le Mouvement Populaire pour la Lib�ration de l’Angola ! Lorsque le r�gime salazariste s’aper�oit de sa duplicit�, il a juste le temps de s’exiler � Rotterdam, aux Pays-Bas.
      ....
      En 1972, il y enregistre un premier album sobrement intitul� � Angola 72 �, aux accents d�chirants. Ce disque fondamental devient rapidement une sorte de bande-son de la lutte d’ind�pendance angolaise, avec comme morceau phare l’embl�matique Mona Ki Ngi Xica, un lamento � la profondeur atlantique insondable.
      ....
      Ses semelles de vent le poussent ensuite � Paris, o� il enregistre un deuxi�me album tout aussi important que le premier, � Angola 74 �, o� l’on retrouve notamment une version magnifique de Sodade, que popularisera Cesaria Evora pr�s de vingt ans plus tard. Salazar d�chu et l’Angola devenu ind�pendant, Bonga retourne ensuite vivre entre Lisbonne et Luanda, o� il remporte de nombreux succ�s, tout en refusant d’endosser le costume de Julio Iglesias lusophone que certains producteurs auraient voulu lui voir endosser.
      ....
      Il faut attendre l’ann�e 2000 pour qu’il signe sur Lusafrica, publiant dans la foul�e l’irr�sistible Mulemba Xangola, chant� en duo avec Lura. Ce titre �voque des th�mes universels � l’actualit� troublante. D’une certaine mani�re, ce disque aux accents de r�conciliation nationale marque la fin de ce conflit. Tout aussi cosmopolites, dansants et porteurs d’une revendication identitaire forte, les albums � Kaxexe � en 2003, � Maiorais � en 2005 et � Bairro � en 2008 parach�vent la l�gende d’un chanteur en mouvement permanent.
      ....
      A l’image de sa pr�sence sc�nique, on ne peut pas arr�ter Bonga lorsqu’il parle de son pays, des �toiles dans les yeux et des tr�molos dans sa voix, chaude et rauque. Il habite pourtant entre Lisbonne et Paris depuis une trentaine d’ann�es. Son parcours personnel n’en demeure pas moins redoutablement coh�rent : � J’ai commenc� ma carri�re dans la contestation. J’ai d’abord critiqu� les Portugais, puis les miens. Le peuple a perdu au final. L’Angola poss�de des richesses incroyables. On aspire aujourd’hui � �tre heureux. Je ne veux pas faire de politique. Je suis trop vrai dans ce que j’exprime. Je ne suis pas le genre de personne � attendre que la libert� s’annonce �.
      ....
      Rassemblant classiques et in�dit (Dikanga), titres rares (Agua Rara, De Maos A Abanar) et remix� (Kapakiao), cette compilation de dix-huit morceaux illustre le testament d’un homme libre et d’un chanteur immense. D�jouant les fronti�res g�ographiques et musicales, avec un chant et des compositions qui parlent au plus grand nombre, Bonga est le chantre d’une africanit� sublim�e, la voix d’un Angola moderne et apais�.

      Categories: Music | Latin | Folk | World

      Claim your performer profile on eventful to:
      • Find out where you're in demand and route your tours
      • Get stats and demographic data on your fans
      • Send messages to your fans
      • Add your events and edit your profile
      Get Started Now!